Richard Mille, Partenaire Principal du Grand Prix de Pau Historique

La dixième édition du Grand Prix de Pau Historique s’est achevée dimanche 15 mai dans la capitale du Béarn, moins d’une semaine avant que la compétition automobile ne reprenne avec le Grand Prix dans sa version moderne, qui renaît après un an d’interruption.

Partenaire Principal des deux événements, Richard Mille s’associe au succès grandissant du Grand Prix Historique, qui a réuni tout au long du week end plus de 700 voitures de collection et 10 000 spectateurs.

Image icongrandprixweb1.jpg

Samedi et dimanche, sept plateaux se sont succédés sur le légendaire tracé urbain : des Bugatti d’avant-guerre aux Formule 1 historiques en passant par les GT des années soixante, les 200 voitures de compétition ont offert un spectacle de haute volée, malgré une météo capricieuse, samedi. Au terme de ce week-end de courses, les vain­queurs sont Paddins Dowling sur ERA 1936 ; Martin Walford dans le Trophée Junior avec une Lola MK5 de 1963 ; Ian Nuthall sur Alta F2 dans le trophée Argentin ; Peter Horsman et sa Lotus 18 dans le Trophée de Pau ; Laurent Fort dans le Trophée des Pyrénées avec une Crossle 32 F, Christian Traber sur Jaguar Type E dans le Trophée Phil Hill, et enfin Nick Swift dans le très disputé Trophée Mini Classic, à bord d’une Morris de 1965.

Image icongrandprixweb2.jpg

A l’instar du Mans Classic, dont Richard Mille est également Partenaire Principal, le Grand Prix de Pau Historique a réservé un accueil privilégié aux clubs de voitures anciennes. Près de 500 voitures avaient fait le déplacement, dont la Delahaye 145 victorieuse à Pau en 1938, véritable star de ce rassemblement, qui avait traversé l’Atlantique pour l’occasion.

Image icongrandprixweb3.jpg

Ce week-end de courses a inauguré dans la cité paloise une semaine placée sous le signe de la passion automo­bile, passion entretenue par de multiples animations avant le retour des bolides samedi 21 mai, dont celui, très attendu, de la F3.

Image icongrandprixweb4.jpg