La taxe de solidarité sur les billets d'avion a rapporté plus d'un milliard d'euros en France depuis 2006

UNITAID salue le rôle pionnier et déterminant de la France dans la mondialisation de la solidarité et l’aide aux programmes de santé publique dans le monde, et remercie tous les passagers aériens qui ont contribué à sauver des vies.

La taxe sur les billets d’avion a permis à la France de récolter plus d’un milliard d’euros depuis son entrée en vigueur en juillet 2006, selon les résultats de la Direction générale de l’Aviation Civile (DGAC) présentés mercredi 23 janvier.

UNITAID, principal bénéficiaire des recettes de cette taxe, félicite la France pour son rôle central et exemplaire dans les financements innovants pour le développement. La taxe de solidarité sur les billets d’avion, fonds pérennes et prévisibles, permet de lutter contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme, maladies qui causent, chaque année, la mort de plus de 4 millions de personnes.

« Je souhaiterais remercier la France pour son ferme engagement à l’égard de cette initiative novatrice qui s’emploie à sauver des vies », a annoncé Philippe Douste-Blazy, Président du Conseil d’administration d’UNITAID.

Denis Broun, Directeur exécutif d’UNITAID, profite de l’occasion pour remercier aussi tous les passagers aériens qui ont contribué, en achetant leurs billets d’avion au départ de la France sur toutes compagnies aériennes, à sauver des vies dans le monde. « Chaque vol compte. Le montant contribué lors de l’achat d’un seul billet d’avion permet de fournir une semaine de traitement pour un enfant vivant avec le VIH/sida », a-t-il ajouté.

Cette taxe minime, de 1 euro en classe économique à 40 euros en classe Affaires, s’applique à tous les passagers pour tous les vols au départ du territoire français ; ce qui n’a pas pour autant découragé les touristes. Selon les chiffres de l’Organisation mondiale du Tourisme, la France était toujours la première destination touristique au monde un an après la mise en application de la taxe et conservait son titre de premier rang en 2011. De plus, un rapport publié en juillet 2011 par l’Assemblée nationale française qualifiait cette taxe de solidarité de « réussite française » soulignant qu’elle n’a eu aucun effet négatif sur le trafic ou les emplois du secteur aérien.

Aussi, UNITAID incite vivement d’autres Etats à suivre l’exemple de la France en instaurant cette taxe de solidarité sur les billets d’avion dans leur pays.

Grâce à la taxe sur les billets d’avion, UNITAID a obtenu des résultats considérables dans la lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme, en tirant parti de son pouvoir d’achat afin de réduire les prix des médicaments et de mettre à disposition des produits de santé de qualité à certaines des personnes les plus pauvres au monde.

UNITAID a notamment : créé un marché pour des traitements du VIH/sida adaptés aux enfants en négociant des réductions de prix de 80 % sur l’ensemble des produits ; fourni des médicaments à plus de 400 000 enfants vivant avec le VIH/sida ; testé 8 millions de femmes enceintes pour le VIH dans les pays à prévalence élevée ; distribué près de 200 millions d’antipaludéens de qualité dans les pays endémiques ; fourni 1 million de traitements pédiatriques pour la tuberculose.

UNITAID est une initiative de santé mondiale lancée en 2006 par les gouvernements du Brésil, du Chili, de la France, de la Norvège et du Royaume-Uni en vue de fournir des financements durables et prévisibles en faveur de la lutte contre le VIH/sida, le paludisme et la tuberculose.

Environ 70% des fonds d’UNITAID proviennent d’une taxe minime prélevée sur les billets d’avion.

Aujourd’hui, UNITAID est soutenu par 28 pays ainsi que par la Bill et Melinda Gates Foundation.

Par l’intermédiaire de ses partenaires opérationnels, UNITAID finance l’achat de médicaments et de tests diagnostiques dont la qualité est assurée pour les patients des pays défavorisés, utilisant son pouvoir d’achat sur les marchés pour élargir l’approvisionnement, promouvoir le développement de produits nouveaux et de meilleure qualité, réduire les délais de livraison et faire baisser les prix.

Pour plus d’informations : www.unitaid.eu